Rejoignez vous aussi nos abonnés !
Inscrivez-vous et recevez 7 Secrets de Grand-mère en cadeau !
Pour une meilleure santé...
>

Les plantes qui réveillent le désir

La baisse du désir peut avoir de nombreuses causes, mais avant de multiplier les suppositions, il faut penser à la fatigue.

C'est l'une des premières responsables des défaillances passagères.

Les Anciens l'avaient-ils deviné ? Peut-être ! En tout cas, les quelques cocktails aphrodisiaques qu'ils nous ont légués sont à base de simples plantes stimulantes.

Et quatre d'entre eux, ayant franchi l'épreuve du temps, se révèlent, aujourd'hui encore, des aides efficaces contre les pannes sexuelles...



Il ne faut pas leur demander plus qu'ils ne peuvent donner. La crainte de l'échec aggrave parfois la situation et contre ce phénomène d'angoisse, nos cocktails de plantes ne peuvent pas grand-chose, mais lorsque la fatigue seule est en cause, leur efficacité est bien réelle.

Le cocktail préféré de Louis XIV

Liens commerciaux :



Le vin de sauge et de romarin a un parrain illustre : sur les conseils de son médecin, Louis XIV en buvait deux verres à bordeaux chaque jour. Et ce stimulant quotidien n'était pas étranger, dit-on, au tempérament légendaire du Roi Soleil.

Explication : la sauge et le romarin contiennent des produits actifs particulièrement toniques.

Néanmois, ce vin est d'autant plus stimulant que l'on observe certaines règles : il faut utiliser de préférence du romarin sauvage, il est plus efficace que le romarin cultivé. Et éviter l'erreur d'employer les sommités fleuries : ce sont les feuilles en forme d'aiguille qui renferment la plus grande concentration d'éléments utile, signale Robert Fauron.

Autre erreur qui concerne cette fois la sauge : l'utiliser à trop forte dose. Elle n'est aphrodisiaque que si l'on en use avec parimonie.

Comment préparer un vin de sauge et de romarin pour en obtenir la quintessence de vertus ?


  • Jeter 40 g de feuilles de romarin (de préférence fraîches) et 40 de feuilles de sauge dans un litre de vin rosé.
  • Ajouter 60 g de miel (de Narbonne, si possible, il est lui aussi aphrodisiaque, car les abeilles qui le font se nourrissent essentiellement de romarin sauvage).
  • Faire chauffer au bain-marie pendant 15 mn.
  • Laisser refroidir, filtrer et consommer à raison de 2 verres à bordeaux par jour.

Une algue du bonheur venue du Mexique

Son nom : Spiruline.

Au Mexique, où ses propriétés stimulantes sont utilisées depuis des siècles pour rendre aux époux désabusés l'ardeur de la lune de miel, on en faisait jadis des gâteaux, ou des bouillons.

Nos palais d'Européens n'apprécieraient certainement pas : cette algue que l'on ramasse sur les rivages de l'Amérique a un goût prononcé de fer difficilement supportable. Et pour cause : c'est un véritable concentré de sels minéraux.

Au demeurant, inutile de souffrir, les laboratoires la transforment dès son arrivée dans la métropole en capsules inodores et sans saveur, tout aussi efficace.


D'où lui viennent ses propriétés ?

Les chercheurs ont découvert qu'elle contient, en plus de son fer et de ses divers oligo-éléments – par eux-mêmes fortifiants -, une quantité relativement importante de précurseurs des prostaglandines. Or, on connaît bien maintenant le rôle de ces substances (présentes notamment dans le sperme) ; elles interviennent directement sur la sexualité.

Avant d'être reconnue sans danger par la Food and Drug Administration (F.D.A.), la spiruline a été testée sur des animaux de laboratoire, on a constaté qu'elle réveille le désir des mâles et des femelles.
Malgré leur innocuité, il est conseillé de prendre l'avis d'un médecin avant d'absorber ces capsules.

Le vin de fenouil sauvage : ne pas forcer la dose

Né sur les coteaux méditerranéens, le fenouil sauvage s'est échappé, peu à peu, vers l'ouest : on le rencontre fréquemment au bord des chemins.

Il est facile à identifier grâce à ses feuilles divisées en minuscules lanières et à ses petites fleurs jaunes groupées au sommet des tiges. Méfiez-vous seulement de ne pas confondre avec l'aneth odorant qui lui ressemble comme un frère, qualités mises à part.

On les distingue l'un de l'autre à leurs fruits : ceux de l'aneth, cerclé d'une sorte de margelle, font un peu penser à des soucoupes volantes en miniature.

Les vertus aphrodisiaques du fenouil sauvage sont appréciées depuis l'Antiquité. Et des travaux récents montrent que nos très lointains aïeux avaient deviné juste.

Attention, malgré tout, de ne pas forcer la dose, car le fenouil sauvage, excellent stimulant, devient toxique si l'on manque de mesure.

Recette du vin de fenouil : verser 150 g de graines dans un litre de porto et laisser macérer un mois en remuant chaque jour. Filtrer. Un petit verre à bordeaux, le soir, après le repas.

fenouil

Le vin de berce : une recette qui date de la Renaissance

On reconnaît facilement la berce à ses larges feuilles qui rappellent l'empreinte laissée par les pattes d'un ours, d'où son nom italien : Branca Ursina (patte d'ours). Mais vous pouvez plus simplement trouver ses grains (la partie utilisée) en pharmacie ou chez un herboriste.

Très connue pendant la Renaissance pour ses vertus aphrodisiaques, elle fut redécouverte après trois siècles d'oubli, par le médecin phytothérapeute Henri Leclerc. D'un naturel sociable, il engagea la conversation avec un vieux paysan rencontré au hasard d'une promenade. Le brave homme qui l'avait pris en amitié lui livra la recette et les mérites du vin de berce. Il les tenait de sa grand-mère qui les avait reçus elle-même de son aïeule.

Le docteur Henri Leclerc l'essaya, s'en trouva bien et la prescrivit à ses patients. Les vertus du vin de berce tombées dans l'oubli depuis la Renaissance étaient retrouvées.

Comment le préparer ? Faire macérer 60 g de graines pendant quarante-huit heures dans un litre de vin rouge, filtrer soigneusement, sucrer selon le goût de chacun. Posologie : un demi-verre à Bordeaux avant chacun des deux principaux repas.

Pour ceux qui voudraient suivre cette cure l'été prochain, un conseil : pas de bain de soleil après avoir bu le vin de berce car cette plante est « photo-sensibilisante » : elle risque de provoquer des taches brunes sur la peau.


A Lire :

Nous allons vous montrer comment trouver beaucoup d'aliments, d’épices, d’herbes, de thés et de nutriments qui PROTÈGENT votre corps contre le vieillissement sur la page suivante !

Vous découvrirez également une douzaine d’astuces surprenantes que vous pouvez utiliser tous les jours pour LUTTER contre le vieillissement...


couv-ebook





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...