Rejoignez vous aussi nos abonnés !
Inscrivez-vous et recevez 7 Secrets de Grand-mère en cadeau !
Pour une meilleure santé...
>

Les plantes qui aident à maigrir

Les plantes qui aident à maigrirPour retrouver la ligne en gardant le teint frais, l'oeil clair et la sauté au beau fixe, il faut boire. Et boire sans crainte : non seulement l'eau n'empêche pas de maigrir, mais elle aide l'organisme à éliminer les toxines qui freinent l'amaigrissement.

En vertu de ce phénomène maintes fois vérifié, les médecins – nutritionnistes recommandent à leurs patients de boire au moins un litre et demi par jour.

Mais, selon les phytothérapeutes, vous pouvez faire mieux en ajoutant à votre eau quelques plantes, qui vous aideront à maigrir sans trop souffrir.

Les unes, grâce à une action diurétique douce ; les autres par leur effet calmant.



L'appétit est souvent exaspéré par la privation des aliments que l'on aime (pain, pâtisserie) et l'on a tendance à se venger sir mes plats autorisés. Les calmants réduisent cet « appétit frustration ».

LA VALERIANE modère l'appétit

Liens commerciaux :



Dès qu'il est question de plantes pour maigrir, on pense à celles qui coupent la faim grâce à leur richesse en fibres. Ce n'est pas le cas de la valériane, qui joue un rôle plus subtil : celui de modérateur de l'appétit.

« La faim et l'appétit sont deux choses très différentes, rappelait récemment le professeur Albert-François Creff, lors d'une conférence à la Faculté de médecine de Paris. La faim se situe au niveau de l'estomac, c'est un besoin provoqué par les contractions de l'estomac vide. L'appétit, lui naît dans la tête, c'est le désir de manger les aliments que l'on aime. »

La valériane, agissant exactement à l'inverse de certaines plantes apéritives (qui excitent l'appétit en augmentant la sécrétion des glandes salivaires), modère nos réflexes face à la nourriture en calmant les centre nerveux concernés.

Cette propriété de la valériane, connue depuis des siècles, a été découverte par les Indiens qui suçaient sa racine lorsque les vivres devenaient rares.

Plante majestueuse au joli feuillage et aux minuscules fleurs roses ou blanches, la valériane est facile à reconnaître. Et, en cas de doute, il existe un test infaillible : l'attitude des chats. Son odeur exerce une attraction sur tous les félins, qui se frottent contre elle avec volupté.

Mode d'emploi : faire macérer 50 g de racine de valériane dans un litre d'eau pendant une nuit. Passer. Boire un tasse, une demi-heure avant les deux principaux repas, par cures d'une semaine.
En raison de son action sur les centres nerveux, il est déconseillé de poursuivre le traitement plus de huit jours consécutifs.

L'AUBEPINE une aide psychologique

Les plantes calmantes ne se limitent pas à réduire un appétit exacerbé par les petites privations imposées en période de régime. Certaines d'entre elles – c'est le cas de l'aubépine – ajoutent une action légèrement euphorisante qui peut participer au succès d'une cure-minceur.

On a constaté, en effet, que le regret d'avoir grossi et la crainte de ne pas maigrir peuvent, comme toutes les sources d'angoisse et de stress, suffire à rendre inefficaces les régimes les plus sérieux. Même lorsqu'on a la sagesse de résister à la tentation des éclairs ou des babas au rhum !

Explication : par un phénomène complexe, l'organisme réagit à l'anxiété en faisant de la rétention d'eau. On peu alors, en chassant cette anxiété, aider le corps à éliminer les bourrelets qu'elle a fait naître. Et, selon le docteur Henri Leclerc, l'aubépine est l'un des meilleurs tranquillisants offerts par la nature.

On l'utilise en infusion : 15 g de fleurs dans un litre d'eau bouillante, dix minutes d'infusion. Trois tasses par jour.

L'AUBEPINE une aide psychologique


LE NOISETIER un diurétique inoffensif

Chacun sait qu'un léger diurétique peut aider à maigrir – particulièrement les femmes, qui ont tendance à faire, chaque mois, un peu d'oedème. Le problème c'est que peu de diurétiques de synthèse, le plus souvent trop brutaux, fatiguent les reins, ce qui peut provoquer de sérieuses réactions inverses : autrement dit, des enflures, notamment au niveau des jambes, et particulièrement des chevilles.

De plus, ils risquent de créer un état d'épuisement dû à une fuite de potassium de l'organisme, éliminé dans l'eau. Avec des plantes diurétiques à l'action douce et de surcroît riches en potassium, ces deux dangers disparaissent. Et ne subsistent que les bienfaits.

« Qualité supplémentaire : avec l'eau en en excès, elles éliminent aussi les toxines de l'organisme », signale le professeur Creff. D'où une sensation de bien-être.

La liste des diurétiques naturels qui peuvent aider à maigri est longue. Mais le noisetier est l'un des plus efficaces – grâce à sa très grande richesse en potassium – et l'un des plus faciles à se procurer.

Dans le noisetier, ce sont les feuilles que l'on utilise. 50 g de feuilles dans un litre d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes hors du feu. Trois tasses par jour.

LE FENOUIL élimine la cellulite

Quand on parle de diurétique naturel, on ne peut pas faire l'impasse sur le fenouil. Dès le Moyen Age, les médecins de l'école de Salerne se sont penchés sur les propriétés de sa racine. Pendant des siècles, elle fut utilisée pour « dégonfler » les malades atteints d'oedème.

Son action diurétique allait être confirmée officiellement trois siècles plus tard par les travaux de plusieurs médecins. D'abord, le docteur Ramm, puis les Docteurs Kaufmann et Ripperger.

Les choses en étaient là lorsqu'arriva l'ère des médicaments chimiques, et la racine de fenouil, avec ses propriétés naturelles, tomba dans l'oubli. Cela jusqu'à ce que les chercheurs de la faculté de Metz – les professeurs Pelt, Mortier et Fleurentin – aient l'idée qu'elle pourrait être efficace contre la cellulite.

Elle a été testée sur des centaines de femmes volontaires qui ont maigri en moyenne de deux kilos en une dizaine de jours. Résultat d'autant plus intéressant que seuls les bourrelets de cellulite s'affinent. Fort de cette constatation , un laboratoire pharmaceutique a mis au point des ampoules d'extrait de fenouil.

Mais le fenouil est une plante que l'on trouve partout.

Vous pouvez aussi acheter des racines chez un herboriste et préparer une infusion à la dose de 30 g par litre d'eau bouillante, dix minutes d'infusion. Deux tasses par jour.

Info diète 3 semaines sur la page suivante : http://bit.ly/2oIkYVW

couv-ebook



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...